Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La justice va aussi mal que l'hôpital : quel drame faut-il pour trouver la solution ?

La justice va aussi mal que l'hôpital : quel drame faut-il pour trouver la solution ?

Le 12 juin 2020
La justice va aussi mal que l'hôpital : il faudra quel drame pour que l'Etat s'en rende compte et prenne la mesure de l'importance d'avoir accès à un juge pour trancher les litiges et éviter que la loi du plus fort ne règne en maître ?

La justice est en crise depuis de nombreuses années. Selon les tribunaux (164 en FRANCE), le justiciable attend un mois, 6 mois, un an ou même plus dans certains tribunaux de région parisienne.

A NANTES, si vous vous séparez de votre compagnon ou compagne, il vous faudra attendre au moins 1 an pour qu'un juge tranche vos désaccords. En attendant, la vie continue, les enfants grandissent, le temps perdu ne se rattrapera pas vraiment et laissera un goût amer à celui qui a dû subir les décisions de l'autre faute d'un tiers pour les départager.

Des condamnations tombent qui condamnent l'Etat français pour la lenteur de sa justice : 1 000 € ici, 5 000 € là, les procédures se multiplient, l'Etat paie et ensuite ? Ce n'est pas une solution.

Quand on a n'a pas pu voir son enfant ou très peu pendant un an, ce n'est pas 5 000 ou même 10 000 € de dommages et intérêts qui rattraperont le temps perdu.

Il faut quel drame pour que les choses bougent ?...

A lire la très bonne interview de la Présidente du Conseil National des Barreaux sur le sujet suite à la crise sanitaire actuelle.

https://www.actu-juridique.fr/professions/la-justice-est-sur-la-meme-voie-que-lhopital/?m_i=xugxNcIPxCi9E0yb_p7e5z4%2BBB2JY8Ap71AdQdHfV2qSQZHOp8V4IGq1FJwinMPgQ7rrkvRjf72SbcXQ5m884i9Anqq6xy&M_BT=17447774123